TP 9 d’algorithmique avec CaRMetal en Seconde

lundi 10 mai 2010
par  Alain BUSSER

Le héros du jeu est un robot, qui avance après chaque lancer du dé, d’une unité, vers une des 4 directions cardinales. Le dé est en effet tétraédrique. Le but du jeu est de sortir du disque de rayon 4 centré sur sa position de départ.


erreurs d’algorithmique

  • Les x=0 et y=0 sont souvent restés au début, ce qui a donné des tableaux visiblement faux (le robot ne repart pas de l’origine au début de la partie)
  • r2[i]=x*x+y*y;

Ici, c’est le carré de la distance qui est stocké dans le tableau et non la durée de la partie.


Portfolio

PNG - 14 kio

Commentaires

Logo de Alain BUSSER
dimanche 28 novembre 2010 à 11h24 - par  Alain BUSSER

Bien que le programme de Seconde parle d’algorithmique et pas de programmation, on y lit parmi les « objectifs pour le lycée » ces deux points (page 10) :

  • programmer un calcul itératif, le nombre d’itérations étant donné ;
  • programmer une instruction conditionnelle, un calcul itératif, avec une fin de boucle
    conditionnelle.

Qu’on veuille appeler la réalisation et le test de boucles à sortie conditionnelle, un algorithme ou un programme, ce genre de débat sur le vocabulaire ne change rien au fait que c’est au programme (actuellement de Seconde et Premières ES et S, sans oublier la présence de ce genre de boucles dans les sujets du Bac L), et que s’interdire de les traiter juste parce qu’on a vu le mot « algorithme », revient à s’interdire de traiter dans son intégralité le programme de Seconde...

L’idée de fabriquer un robot en cours de maths de Seconde me semble témoigner d’une ignorance des contenus horaires de la classe de Seconde. Même des patrons, activité enrichissante s’il en est, ne sont plus faits au collège, faute de temps, et ne le seront sans doute pas plus au lycée, pour la même raison.

Logo de marc Jambon
mercredi 24 novembre 2010 à 07h53 - par  marc Jambon

Il serait intéressant de fabriquer effectivement le dé tétraédrique dans le cadre de l’apprentissage de la géométrie dans l’espace et ensuite le robot. On sera alors en mesure de faire l’expérience sur le terrain. Clairement, il faudra au moins quatre coups de dé pour atteindre le bord du cercle mais, il se peut aussi qu’on ne l’atteigne jamais. Le programme que vous proposez est bien un programme, on pourrait même le qualifier de programme aléatoire ou plutôt pseudo-aléatoire, ce n’est pas un algorithme, voir « algorithmique et algorithme » sur Wikipédia par exemple.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Algori...